13 juin : la Journée Internationale de Sensibilisation à l’Albinisme célébrée en Guinée !

528
Journée Internationale de Sensibilisation à l’Albinisme

A l’occasion de la Journée Internationale de Sensibilisation à l’Albinisme, célébrée ce dimanche 13 juin 2021, la Confédération Nationale des Albinos de Guinée a initié une journée culturelle sous le thème ‘’Forts face à tout’’.

Au Musée National de Sandarvalia, ces personnes atteintes d’albinisme se sont affirmées à travers la musique et les pas de danses. Malgré leur albinisme, elles ne manquent pas de potentiels. Au sein de la Confédération Nationale des Albinos de Guinée, on retrouve des artistes chanteurs, percussionnistes et d’autres talents.

Les membres fondateurs de cette ONG et leurs partenaires ont profité de la Journée Internationale de Sensibilisation à l’Albinisme pour étaler les problèmes des albinos de Guinée et les projets qu’ils ont pu réaliser de 2007 à nos jours.

Consciente des difficultés que traversent ces personnes atteintes d’albinisme, la Directrice Générale de l’Agence Guinéenne de Spectacle, s’est engagée auprès des enfants victimes de stigmatisation dans la société. «Ces enfants soumis à la mendicité qui sont souvent dans les rues de Conakry. C’est un problème qui est très préoccupant dans la mesure où on voit toutes les voitures dépassées ces enfants sans jamais se questionner sur leur avenir et sans jamais se demander pourquoi ils ne vont pas à l’école alors les autres sont à l’école.», a déploré Sayon Bamba.

Si dans le passé, les enfants de la Confédération Nationale des Albinos de Guinée vivaient dans un petit centre de trois chambres, aujourd’hui Ils sont allés dans un nouveau logement où il y a onze chambres. Et en dehors des difficultés. « Nous sommes aussi en train de travailler culturellement. Il y a une chorale qui s’est mis en place. Au-delà de ça, il y a des enfants qui ont  des dispositions à jouer certains instruments de musique. On a repéré certains talents au niveau du balafon. Il y en a des prédispositions au niveau des percussions. Il y a des chanteurs dans le groupe. On est en train de voir comment travailler avec les enfants, faire les sections de musique… On avait commencé le travail avec les Etoiles de Boulbinet…», a-t-elle expliqué.  

Selon elle « L’idée ce n’est pas d’aller sur les musiques des autres. C’est de travailler d’abord sur des musiques traditionnelles de chez nous pour que les enfants aient l’assise et l’assurance nécessaire par rapport à leur culture. Parce que qui n’est pas complexé  de sa culture ne sera pas complexé de son être et il ne sera pas complexé de parler à quelqu’un d’autre. Donc valoriser cette culture est extrêmement important pour permettre aux enfants de pouvoir se mettre en avant et dire nous sommes les albinos, mais certes nous sommes guinéens comme tout le monde et on a les mêmes droits… Nous envisageons un spectacle unanime de mon prochain disque. Toutes les recettes seront reversées aux causes des enfants de la CENAG. Mais aussi un groupe qui est dirigé par Mme Nangnouma Faro.», souligne Sayon Bamba.

De son côté, le fondateur de la Confédération Nationale des Albinos de Guinée, Naby Laye Moussa Bangoura ‘’Morgane’’, n’a pas manqué de rappeler d’autres projets réalisés par son ONG. « Créée en 2007, c’était pour aider les enfants albinos en collaboration avec le ministère de l’Action Sociale. Depuis sa création jusqu’à nos, la sensibilisation est favorable à la Confédération Nationale des Albinos de Guinée. La mendicité des enfants albinos a commencé à diminuer. Ce n’était pas facile au début. Les parents mettaient toujours les enfants dans les rues. Ils ne partaient pas à l’école. La création de cette ONG a pu faire quelque chose pour eux. Surtout au niveau des enfants. Aujourd’hui, le bilan est positif en termes de chiffre. Il y a vingt-cinq (25) enfants qui sont enregistré chez nous et qui partent à l’école.»

Pour rappel, en 2013, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution condamnant les agressions et les discriminations des personnes atteintes d’albinisme, tout en demandant aux Etats d’assurer leur protection. Le 18 décembre 2014, le 13 juin a été proclamée Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme par l’ONU. En Guinée, le 6 avril dernier, les députés ont adopté des textes de loi portant protection et promotion des droits des personnes atteintes d’albinisme et promulguée par le président Alpha Condé, le 18 mai 2021.

Aboubacar Fodé Bangoura

Facebook Comments Box