La France s’apprête à accueillir la culture guinéenne au Zénith

428

Le 3 octobre prochain, la culture guinéenne débarquera en France à travers l’événement ‘’la Guinée au Zénith’’. Ce samedi 26 juin 2021 à Conakry, le comité d’organisation de ce rendez-vous culturel et artistique, a animé un point de presse pour lancer les couleurs de cette première édition.

‘’La Guinée au Zénith’’, cet événement organisé par la structure Horizon Sound Sytem, a pour but de valoriser la culture guinéenne à travers la musique, la danse, la comédie, l’acrobatie et autres. Au compte de cette première édition, les organisateurs auront trois jours d’activités. Quant à la première journée (1er octobre), elle sera consacrée sur la réflexion liée à la musique guinéenne. Le deuxième jour, il y aura un cocktail. Le 3 octobre, le grand show au Zénith avec la prestation d’une cinquantaine d’artistes, notamment : Black M, Moh Kouyaté, les Frères Sylla…

Après un premier report l’année dernière pour des raisons de crises sanitaires, les organisateurs de cet événement ont décidé de le tenir, le 3 octobre 2021.

«  La Guinée au Zénith est un projet historique. Nous avons des artistes nécessaires pour faire ce projet. Horizon Sound System est la structure qui est engagée au Zénith. C’est cette structure qui dispose des documents nécessaires pour faire un événement comme le Zénith. Ne serait-ce qu’être à l’affiche de la salle de Zénith, c’est déjà une victoire pour la Guinée. Le planning de Zénith est calé sur deux ans même pas sur une année. C’est pour vous dire que même pour avoir un événement sur le Zénith, c’est du travail. C’est une salle mythique. Jusqu’ici, on est en train de travailler et on va travailler jusqu’au jour du concert de permettre à la Guinée de reprendre sa place.», souligne Fodé Diabaté, représentant de la structure organisatrice.     

Selon Sayon Bamba, responsable du contenu artistique : « Ce projet est de notre génération. Concernant le contenu, ce que nous voulons, c’est permettre à tous les artistes guinéens d’y participer. Mais il faut être pragmatique, c’est la première édition. Les moyens sont limités. Sans vouloir court-circuiter ou enlever des gens, nous savons que certains artistes ont plus de difficultés à adhérer un projet pour des conditions financières…», dit-elle.

Pour cette première édition : « La seule chose que je peux vous promettre en tant que responsable du contenu artistique de ce projet, quand vous allez jouer, je vais vous emmener à la palette professionnelle en Europe dont vous aviez besoin. Le but c’est quand un artiste fera sa meilleure prestation sur cette scène, qu’il ait la chance de signer et partir en tournée.», promet l’artiste.

Aboubacar Fodé Bangoura  

Facebook Comments Box