Gims victime de racisme « On m’a traité de singe…de sale Noir »

252

Présentement, Gims fait le tour des médias pour la promotion de son de son nouvel album ‘’Les Vestiges du fléau’’. Le dimanche 6 juin, le rappeur franco-congolais était l’invité d’Audrey Crespo-Mara dans Sept à Huit. Lors de son passage dans cette émission, il a fait des confidences sur son enfance. Une période où il a été  victime de racisme.

Aujourd’hui, étant une grande célébrité dans le paysage musical mondial, Gims a décidé de briser le silence sur l’enfance qu’il a vécu en dehors de son Congo natal.

 « Il n’y a pas plus grande injustice que de s’en prendre à quelqu’un pour une couleur qu’il n’a pas choisie. Moi, je ne me souviens pas d’avoir choisi ma couleur. J’en ai souffert, étant gamin, bien sûr. Ce qui choque, c’est que les blagues qu’on a pu me faire, on les fait encore aujourd’hui. À des enfants qui avaient mon âge. On m’a traité de singe ou de macaque, de sale Noir. Et les enfants, aujourd’hui, en 2021, c’est la même chose.», a-t-il révélé.

Et d’ajouter «  Je ne peux pas dire que la France est un pays raciste. Ce serait condamner des innocents. Ça serait condamné des gens qui ne le sont pas. Je ne peux pas dire que ces gens sont racistes. Ce n’est pas vrai. Le mal est là mais le bien domine et dominera toujours.», a-t-il souligné.

Malgré ce douloureux souvenir d’enfance, le rappeur franco-congolais affirme avoir connu du bonheur à l’Hexagone. « Je suis un enfant du peuple de France. J’ai passé mes meilleurs moments en France »

A noter que, cette sortie médiatique de Gims a été relayée par nos confrères de non-stop-people.com.

Tabouleinfos.com

Facebook Comments Box