Larando Bio : une marque de produit bio ouvre sa boutique à Conakry !

222

Larando Bio a désormais un espace d’exposition et de vente à Conakry. L’inauguration de cet espace a eu lieu, le samedi 29 mai 2021. Lutter contre la dépigmentation volontaire et promouvoir la beauté naturelle en Guinée, est le cheval de bataille de Larando Bio.

Larando Bio est une filiale de la société Larando S.AR.L. Une société de droit évoluant dans l’accompagnement et dans la sensibilisation de certification biologique. A Conakry, le siège de Larando Bio se trouve dans le quartier Lambadji, carrefour cimetière au premier étage de l’immeuble Orange.

Larando Bio a pour objectif d’emmener les gens à opter pour le naturel et bannir les produits chimiques qui détruisent l’épiderme.

Selon la directrice de la société Larando S.AR.L, Aissatou Dalanda Bah « Larando Bio est là pour la transformation et la commercialisation des produits locaux transformés en huile végétale, en savon, en beurre…Je le commercialise déjà au niveau national. Je suis en train d’envisager comment l’exporter à l’échelle mondiale. Nous sommes déjà représentés au Cameroun, au Mali, au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Bientôt dans d’autres de la sous-région.», dit-elle.

Pourquoi cette initiative ?   

« Je suis une adepte de tout ce qui est produit local. Donc c’est visible avec ma peau ébène. Avec la peau ébène, nous avons du mal à trouver des produits dédiés à notre peau sur le marché africain, précisément celui de la Guinée. Vu que je suis adepte des produits locaux, c’est la raison pour laquelle, je me suis dit pourquoi ne pas se lancer dans cet aspect. Je suis diplômée en Aromathérapie et en Naturopathie, donc j’ai voulu exercer ce métier et commercialiser des produits dédiés à notre peau.», a-t-elle expliqué.

Pour avoir le produit fini, Larando Bio rencontre des difficultés. Dit la directrice générale « La plupart du matériel dont nous utilisons vient de l’extérieur, surtout l’emballage. C’est ce problème dont je fais face, celui de l’emballage, parce que la plupart des emballages dont j’utilise pour mes produits, je les prends au niveau de la Côte d’Ivoire, l’Egypte et d’autres pays. En Guinée, il n’y a que deux emballages que je prends avec des sociétés qui sont sur la place. Les produits sont faits à partir de nos produits locaux. C’est le fait-main avec plein de propretés, parce que je ne veux pas introduire trop de machine dans leur transformation pour ne pas impacter leur propreté.»

Lors de cette cérémonie inaugurale, Aissatou Dalanda Bah a profité de l’occasion en appelant la gente féminine à l’entreprenariat. Surtout de ne pas se minimiser et de ne pas croire que la femme ne peut pas être entrepreneure,

« Levez-vous et battez-vous pour vos rêves. Ne laissez personne éteindre vos rêves. Car personne ne viendra vous élever à votre place. Aujourd’hui, il faut que la femme se tape la poitrine en se disant je peux faire ce que l’homme fait et plus que ce qu’il fait.»

A lire aussi : Interview : Aïssatou Dalanda Bah, DG de Larando S.A.R.L répond aux questions de Tabouleinfos ! 

Aboubacar Fodé Bangoura

Facebook Comments Box