Le 18 juillet : Mandela Day célébrée en Guinée !

214

Le 18 juillet 2021, l’humanité a célébré la Journée Internationale ‘’Nelson MANDELA’’ ou ‘’MANDELA Day’’. Une journée déclarée par l’UNESCO, le 10 novembre 2009 afin de rendre hommage à ce grand combattant du système politique de l’Apartheid en Afrique du Sud.

En Guinée, la chanteuse  Sayon Bamba en a profité pour interpréter quelques titres de l’artiste sud-africaine, Miriam Makeba. Une façon pour elle de rendre hommage à l’ancien président de l’Afrique du Sud lors de cet événement humanitaire initié par la Confédération Nationale des Albinos de Guinée.

‘’Nelson MANDELA’’ a été organisée à Sangoyah (Conakry) pour  de recevoir des dons de la part de l’ambassade de l’Afrique du Sud. D’où la participation de monsieur Lekoa Solomon Mollo. Sans oublier la présence de Vincent Martin, représentant du Système des Nations Unies.

Selon Lekoa Solomon Mollo, le 18 juillet est un jour spécial pour le continent africain. Car Nelson Mandela est né, le 18 juillet 1918. « Aujourd’hui, on se rappelle de tous les combats et les activités que Madiba a mené durant son parcours. Cette journée nous pousse à poser des actes allant dans la vision de ce géant du continent africain… Nelson Mandela a dit, ‘’j’ai passé 67 années de ma vie à lutter pour la liberté et la justice. Si tout un chacun pourrait passer 67 minutes de son temps à ce jour  à poser des actes de bienveillance à aider autrui, ça me fera un grand plaisir’’. Donc son engagement doit être une leçon pour tout le monde», a rappelé l’ambassadeur.

Touché par cet acte de bienveillance à l’endroit des enfants atteints d’albinisme, Vincent Martin a fait savoir que la Confédération Nationale des Albinos de Guinée a besoin plus d’aide de la part des partenaires techniques et financières, mais aussi venant du Système des Nations Unies.

« Pour Nelson Mandela, être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaines. C’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. Ici c’est la liberté des albinos avant tout que l’on souhaite à renforcer.», dit-il.

Au nom des personnes atteintes d’albinisme, Cheick Mohamed Saliou est d’abord revenu sur le séjour de Miriam Makeba et de l’ancien président sud-africain en Guinée.

« C’est bien en Guinée que Nelson Mandela a eu son premier passeport international pour lui permettre de voyager dans la clandestinité à travers l’Afrique pour la lutte contre l’Apartheid. La Guinée à travers son président Ahmed Sekou Touré, père de l’indépendance a aidé Mandela et ses siens pour poursuivre leur lutte à travers le monde. C’est le cas également de la chanteuse Miriam Makeba, ‘’Mama Africa’’ qui a passé plusieurs années en Guinée, précisément dans la préfecture de Dalaba.», a-t-il rappelé.

Et de souligner que, ces différentes révélations marquent une trace indélébile d’une vieille relation qui a longtemps existé entre la Guinée et l’Afrique du Sud.  

« Cette journée fera partie de notre histoire. Car ce geste que vous accordez à notre centre d’accueil et ses enfants atteints d’albinisme est une preuve de solidarité qu’a toujours fait le Madiba aux enfants de l’Afrique du Sud en particulier et à tous les enfants d’Afrique et du monde en général.», a déclaré Cheick Mohamed Saliou.

Pour clôturer cet événement, le porte-parole de Confédération Nationale des Albinos de Guinée a sollicité un cadre de plaidoirie pour les personnes atteintes d’albinisme vivant dans leur centre d’accueil, dont entre autres : un cadre d’aide socio-scolaire en fourniture éducative, un accompagnement en vivre alimentaire et vestimentaire, de bourse d’études et de formation et la prise en charge des malades de cancer de peau.  

Aboubacar Fodé Bangoura

Facebook Comments Box