Le Ministre Bill de Sam parle de ses premiers pas de breakdance

0
343

L’histoire liant le Ministre de la Culture, Alpha Soumah (Bill de Sam) et la maison des jeunes de Matam Lido ne date pas d’aujourd’hui. Après une trentaine d’années, cet ancien rappeur Guinéen a décidé de parler de la salle dans laquelle il a appris ses premiers pas de breakdance avant de se lancer dans la musique.

En Guinée, la commune de Matam située dans la banlieue de Conakry, est considérée comme l’un des berceaux de la culture en Guinée. Cela se confirme par les révélations faites par le Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat lors du lancement de la 19ème édition de la Quinzaine des Arts et de la Culture.  

Bill De Sam est le tout premier rappeur guinéen à sortir un album sur le marché du disque en 1996. Loin de la scène depuis des années, cet ancien MC reconverti en homme politique se soutient toujours de ses débuts dans la culture.

« Pour ceux qui ne savent pas, personnellement, j’ai appris mes premiers pas de breakdance hip hop ici même, sur cette scène. Pour ceux qui sont encore jeunes parmi vous, c’est entre 1987 et 1988. Il y avait de grands danseurs ici à l’époque qui répétaient… Il y avait Pablo Master, Nestor qui venait, Master autres qui venaient de Kaloum pour faire du break dance dans cette même salle. A l’époque, il n’y avait pas de rap, le hip hop avait commencé par la danse. Nous étions là, téléspectateurs. Petit à petit, on essayait de faire comme eux. Ça ne date pas d’aujourd’hui cette histoire de la culture guinéenne qui est une forme d’expression ici à Matam…», a rappelé le Ministre Alpha Soumah.

Aboubacar Fodé Bangoura

Facebook Comments Box