La grande galère de Fodé Baro en Sierra Léone !

460

Le roi du zouk mandingue, Fodé Baro a toujours des révélations à faire sur son passé. Des souvenirs douloureux concernant le début de sa carrière artistique, il les raconte sans cesse.

S’il a été maudit par sa famille au début de sa carrière musicale,  Fodé Baro a une autre révélation à faire sur son aventure en Sierra Léone à la quête du savoir musical. Au pays de Julius Maada Bio, le roi du zouk mandingue a galéré comme jamais.

A lire aussi : Fodé Baro : « Le souvenir d’enfance que je ne pourrai oublier, c’est… »

Avant la gloire !

« Le premier jour, j’ai dormi sous un pont. Le troisième jour, j’ai dormi au marché. On m’a chassé au marché. Ça fait une semaine, je balade, parce qu’on fermait le marché. Je n’avais plus où aller. Je me suis retourné dans une grotte… où je suis parti me bercer… Je passais faire la manche pour avoir quoi à manger…», a-t-il révélé au micro de CIS Médias le samedi dernier dans une émission.

Fodé Baro, fils du waliou à l’église !

En Sierra Léone, il n’a pas connu seulement que la mésaventure. Selon lui, « J’ai rencontré un jeune léonais, Alex… Il m’a ramené chez lui. Il m’a dit je t’emmène chez ‘’Patiote’’ (un prêtre). Quand le monsieur m’a vu, il m’a adopté comme son fils. C’est de là que tout est parti.»

Le début d’une autre expérience musicale !

Après l’adoption du chanteur guinéen par ce prêtre léonais, à l’église, il a reçu l’éducation musicale.

 « J’ai commencé à savoir que dans la musique il y a le solfège, le chorale. Il y avait beaucoup de choses que j’ai eues dans l’église qui fait de moi aujourd’hui ce que je suis. Ça duré sept ans. Cette aventure m’a beaucoup enrichi. Je ne peux pas dire le degré d’enrichissement que j’ai recueilli au sein de cette église. C’est là que j’ai appris l’harmonie… Ça été une école pour moi.», a affirmé le roi du zouk mandingue.

A lire aussi : Fodé Baro se souvient encore du jour où il a été maudit par sa famille !

A souligner que, Fodé Baro est sur les préparatifs de la sortie de son nouvel album ‘’Coup Fatal’’ prévue, le 12 mars à l’hôtel Noom et le 13 mars au palais du peuple.

A lire aussi : Fodé Baro : « En 2021, je prévois Guinée-Bercy » (Interview)

Aboubacar Fodé Bangoura  

 

Facebook Comments